Sous embargo jusqu’au 20 novembre 2019 à 3 h
Toronto : Selon un rapport publié récemment par l’Association canadienne de recherche sur la formation en ligne (ACRFL), l’apprentissage en ligne est toujours en croissance dans les universités, les cégeps et les collèges canadiens, qui offrent de plus en plus un accès flexible à des cours et des programmes postsecondaires partout au pays. Les résultats du sondage Évolution de la formation à distance et de l’apprentissage en ligne dans les universités et collèges du Canada 2019 sont disponibles à l’adresse https://formationenlignecanada.ca/publications-2019/.

« Le sondage de 2019 révèle une croissance soutenue du nombre d’inscriptions aux cours en ligne dans tous les secteurs de l’enseignement postsecondaire au Canada », affirme Nicole Johnson, directrice de recherche de l’ACRFL. « Près des trois quarts de l’ensemble des établissements ont indiqué que l’apprentissage en ligne était très ou extrêmement important pour leur plan stratégique à long terme. »

Les principales conclusions tirées du sondage comprennent ce qui suit : 

  • Le nombre d’inscriptions aux cours en ligne a augmenté de 10 % depuis 2016-2017.
  • Une vaste gamme d’attestations autres que les formes habituelles suscitent de l’intérêt.
  • Tous les établissements ou presque ont recours aux systèmes de gestion de l’apprentissage (LMS), sans compter les technologies vidéo, qui se sont révélées un outil important pour les établissements.
  • La majorité des établissements perçoivent l’apprentissage en ligne comme important sur le plan stratégique, notamment pour accroître l’accessibilité des études postsecondaires.
  • Les problèmes liés à l’adoption et au soutien parmi les enseignants demeurent les barrières principales au développement de l’apprentissage en ligne.
  • Une divergence persiste entre l’importance perçue de l’apprentissage en ligne et la mesure dans laquelle celui-ci est mis en œuvre et la formation des enseignants.

« L’apprentissage hybride est offert dans la majorité des universités et collèges, et la moitié des établissements environ s’attendent à une hausse du nombre d’inscriptions aux cours hybrides l’an prochain », soutient Tricia Donovan, directrice administrative de l’ACRFL. « Nous croyons, collectivement, que le fait de traiter des tendances et des pratiques liées à l’apprentissage en ligne et à la formation à distance aidera les établissements à recueillir plus de données sur leurs initiatives, leurs défis, leurs réussites et les possibilités d’innovation dans les pratiques des enseignants et à l’échelle de l’établissement. »

« Les résultats du sondage national soulignent l’intérêt grandissant à l’égard de l’apprentissage en ligne et de la formation à distance au Canada », de dire David Porter, PDG d’eCampusOntario. « Chez eCampusOntario, nous avons bien hâte de mettre en lumière les résultats propres à l’Ontario au SVAT 2019. Fervent défenseur du sondage national, eCampusOntario s’engage fermement à soutenir la collecte de données qui permettront de prendre des décisions fondées sur des faits concernant l’apprentissage en ligne et la formation à distance dans le système postsecondaire de l’Ontario. »

Le sondage annuel avait été lancé en 2017 par Tony Bates, Ph. D., conseiller canadien et sommité dans le domaine, auteur d’un grand nombre d’ouvrages et d’articles sur l’adoption de l’apprentissage en ligne. La troisième édition a été réalisée entre avril et août 2019. L’équipe responsable, menée par Tricia Donovan, Ph. D., Tony Bates, Ph. D. et Jeff Seaman, Ph. D., ainsi que Nicole Johnson ont soumis le questionnaire à plus de 200 établissements postsecondaires publics de partout au Canada, obtenant un taux de réponse élevé pour l’ensemble des universités, collèges et cégeps visés, soit 70 %.

L’initiative est soutenue par eCampusOntario, BCcampus, Campus Manitoba, le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur du Québec, CICan, Contact Nord, OCAS, Pearson Canada, D2L et des partenaires aux États-Unis, soit le Babson Survey Research Group et WCET. Ces données canadiennes recueillies de façon régulière et uniforme peuvent être utilisées au Canada et à des fins de comparaison aux tendances générales en Amérique du Nord.  

Pour plus d’information, veuillez communiquer avec Tricia Donovan, Ph. D., à l’adresse tdonovan@onlinelearningsurveycanada.ca.